Inscriptions 2015

Inscriptions pour la rentrée 2015

Pour inscrire un enfant au Collège Episcopal Saint-Etienne, de la 6° à la terminale (rentrée 2015), vous êtes invités à envoyer une lettre, adressée au chef d’établissement,  explicitant les motivations de votre demande. Vous joindrez à ce courrier, la copie des 3 derniers bulletins (avec remarques) en votre possession.

Les candidatures seront examinées après les vacances de la Toussaint et une réponse à votre demande vous sera communiquée.

Pour les élèves déjà scolarisés dans l’établissement, les documents de réinscription parviendront aux familles au mois de janvier 2015.

 

Pour inscrire un enfant à l’Ecole Primaire du Collège Saint-Etienne, vous êtes invités à venir retirer un dossier après les vacances de la Toussaint au 9, rue des Couples, 67000 Strasbourg.

 

Le mot du directeur - Septembre 2014

En ce début d’année scolaire, alors que chacun a encore la tête pleine de souvenirs de vacances, je souhaite à tous une rentrée sereine et une année scolaire qui remplisse les attentes de chacun.

L’année scolaire s’est terminée par des résultats exceptionnels aux examens puisque 99% de nos élèves de terminale ont réussi leur baccalauréat, toutes séries confondues, que tous nos élèves qui présentaient l’ABIBAC l’on obtenu et que pour le brevet des collèges, là encore, tous nos élèves ont réussi cet examen. Il faut également ajouter à ces résultats le nombre croissant de mentions, puisque 68% de nos bacheliers ont obtenus une mention et 90 % de mentions ont été obtenues au brevet des collèges.  Un nombre important  de mentions européennes ont également été attribuées.

Ces résultats, qui sont évidemment et avant tout, le résultat du travail des élèves, sont également le fruit d’un travail collectif où l’ensemble de l’équipe éducative est impliquée.

Les enseignants, tout d’abord, qui au quotidien, avec conviction, persévérance et dynamisme ont su insuffler à nos jeunes l’envie d’aller au bout d’eux-mêmes. Nous savons tous aujourd’hui, face aux multiples tentations auxquelles nos jeunes sont confrontées, qu’il est de plus en plus en plus difficile de les motiver pour des valeurs comme le travail,  le dépassement de soi et plus encore pour leur insuffler cette espérance indispensable à la construction du  monde de demain.

Les acteurs de la vie scolaire ensuite, qui posent le cadre et permettent ainsi aux jeunes d’avancer avec des repères clairs. Bien plus encore, ils les accompagnent dans toutes leurs dimensions et parfois dans leurs souffrances.

Et je voudrais enfin associer les parents qui, grâce à leur  confiance et au dialogue, contribuent grandement à cette réussite collective.

Même si les résultats aux examens sont un signe de bonne santé d’un établissement, on ne peut pas la résumer à cela. Notre ambition éducative et pédagogique va bien au-delà, et notre volonté commune, se doit d’intégrer la construction de la personne dans toutes ses dimensions.

C’est pour cela que l’année scolaire qui commence sera riche de multiples propositions.

 Les projets de classe, tout d’abord, très nombreux (près d’une trentaine), permettent à l’établissement de s’inscrire dans une perspective d’ouverture au monde et aux autres. Ils constituent le cœur de notre proposition, pour former les jeunes, non seulement à la pratique d’une langue étrangère, mais aussi pour rencontrer d’autres jeunes dans la diversité de leurs cultures et de leurs traditions. Je vous invite à consulter la page « projets » de notre site, pour mesurer toute l’étendue de cette proposition.

Mais plus encore, notre appartenance à l’Ecole Catholique nous engage à proposer une éducation qui prenne en compte bien d’autres dimensions. Ainsi, la construction du projet personnel,  l’éducation à l’intériorité,  la prise en compte de la dimension spirituelle de l’existence, l’édification du sujet moral, dans sa liberté comme dans sa responsabilité, l’éducation affective, relationnelle et sexuelle (EARS), sont autant d’aspects qui doivent guider notre réflexion avec, et pour les jeunes. Ils font partie intégrante de leur formation.

Des actions en ce sens seront organisées tout au long de l’année : journées spirituelles, conférences, rencontres…

Notre mission, pour construire un monde plus « humain », est rude. Le quotidien conduit plus les jeunes à l’immédiateté qu’à la réflexion. Mais plutôt que nous inquiéter de l’ampleur de la tâche, réjouissons-nous de sa richesse et cheminons ensemble en confiance.

Et comme l’écrit si bien le pape François : «  parfois, il nous semble que nos efforts ne portent pas de fruit, pourtant la mission n’est pas un commerce, ni un projet d’entreprise (…). Elle est quelque  chose de beaucoup plus profond, qui échappe à toute mesure (…). Nous savons seulement que notre don de soi est nécessaire. Apprenons à nous reposer dans la tendresse des bras du Père, au cœur de notre dévouement créatif et généreux. Avançons, engageons-nous à fond, mais laissons-le rendre féconds nos efforts. »

Je vous souhaite à tous une bonne année scolaire.

                                                                                                                                    Guy HEITZ

                                                                                                                            Chef d’établissement

Aller au haut