logo

Événements

03 88 76 75 88

contact@cse-strasbourg.com

2 Rue de la Pierre Large

67084 Strasbourg cedex

Une messe de rentrée pas comme les autres

Le jeudi 13 septembre, toutes les classes de CE2 sont parties faire un pèlerinage au Mont Sainte Odile dans les Vosges. On était par groupe de 5 ou 6 avec un adulte. On a fait un jeu de piste pour mieux connaitre Sainte Odile. Elle avait une nièce qui s’appelait Sainte Attale qui a construit notre école il y a 1300 ans !

 

En premier, nous sommes allés à la source où l’assistante en vie pastorale de l’école, Delphine Petit, nous a raconté l’histoire de Sainte Odile.

Odile est née aveugle, à Obernai, vers 626. Son père qui espérait un garçon était en colère. Sa mère la confia à une servante et l’éloigna de son mari. Elle grandit en paix dans un monastère en Bourgogne. Un jour, un évêque de Ratisbonne entendit une voix lui demandant d’aller baptiser une jeune fille. Il trouva Odile, 12 ans. Il la baptisa et lui toucha les paupières avec de l’huile sainte. Les yeux d’Odile s’ouvrirent. Odile signifie « fille de lumière ». Elle devint l’amie de Dieu et voulu vivre pour lui. Son frère, Hugues, souhaitait que son père rencontre Odile car elle avait été guérie. Celui-ci ne le voulu pas et tua son fils. Mais Dieu ouvrit le cœur du père d’Odile et il se convertit. Il reçut sa fille avec joie. Il lui offrit le Hohenbourg pour qu’elle y installe une maison de prière et de charité qui accueillait les pauvres et les malades. Un jour, elle rencontra un mendiant, aveugle et assoiffé. Elle frappa un rocher. Une eau bienfaisante en sortit et depuis, elle ne cesse de couler. Odile, devenue abbesse, dirigea les 130 sœurs de cette communauté qui devenait de plus en plus grande.

Les fidèles viennent de toutes parts à son tombeau, où il s’est opéré plusieurs miracles, ainsi qu’à la source, dont l’eau est réputée pouvoir guérir les aveugles.

Nous avons pu boire l’eau bien fraiche qui jaillissait. Nous avons continué notre visite et admiré une statue de la sainte bénissant la plaine d’Alsace. Depuis, elle est devenue la patronne de notre région. Celle-ci était plongée dans la brume et de ce fait, Strasbourg et sa cathédrale étaient invisibles. Puis, nous avons visité la chapelle des anges et celle des larmes ; on l’appelle ainsi parce qu’Odile aurait pleuré pour que son père ne finisse pas en enfer et cela aurait creusé le sol. Leurs voûtes ont été réalisées en mosaïque. Des anges, des saints, des animaux (lion, vache, âne, mouton, aigle, colombe), des plantes étaient représentées. Toutes les inscriptions étaient en latin et en chiffres romains. Au centre du cloitre se dresse une statue de Sainte Odile tenant un livre avec des yeux dessinés.

Avant le déjeuner, notre messe de rentrée a été célébrée par l’abbé Tousch en compagnie des adorateurs perpétuels.

Après le déjeuner, nous sommes descendus par le chemin des pèlerins pour rejoindre le village où le bus nous attendait. Sur le chemin, nous avons trouvé des trésors : des feuilles de chêne, de châtaignier, de hêtre, de pin mais aussi, des pommes de pin, des châtaignes dans leur bogue. Nous avons également pu observer des fourmilières, des stèles et des champignons.

Nous avons également ramassé des pierres « précieuses » comme du quartz, des pierres volcaniques et du grès rose avec lequel on a construit le Mont Sainte Odile et la cathédrale de Strasbourg. On a beaucoup appris sur Sainte Odile. C’était très beau, le Mont Sainte Odile, le chemin, les paysages….. Quelle superbe journée !

 

                                                Les CE2 Corail, Émeraude et Lilas

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *