logo

Événements

03 88 76 75 88

contact@cse-strasbourg.com

2 Rue de la Pierre Large

67084 Strasbourg cedex

L’option musique à la découverte des grands compositeurs.

Cette année, les élèves des classes de première et de terminale option musique participent au Grand Prix des compositeurs avec l’aide de leur professeur, Stéphanie Hénot. Mais en quoi ça consiste?

 

Le prix des compositeurs regroupe six œuvres musicales, très hétérogènes, et de composition différente, avec des formations allant du violon seul, passant par le quatuor jusqu’à l’orchestre symphonique. Elles explorent des « zones méconnues du monde musical », faisant découvrir de nouveaux styles, issu de la création actuelle..

Ces œuvres sont présentés à de jeunes auditeurs issus des options musiques du lycée, et leur fait découvrir des univers sonores inattendus. Ils votent pour une œuvre et donc un compositeur vivant. Le compositeur gagnant reçoit bien entendu le Grand Prix Des Compositeurs, mais également une commande pour une oeuvre dont la création aura lieu l’année suivante.

 

 

Cette année, dans le cadre de l’option musique au bac, nous avons participé au Grand Prix lycéen des compositeurs. Nous avons écouté les œuvres des compositeurs, puis choisi une œuvre chacun, et écrit une analyse critique et personnelle de ce que nous avons entendu, ainsi qu’une biographie du compositeur. Brice Pauset est aussi passé à Strasbourg, et nous avons donc envoyé 3 élèves à sa rencontre.

 

Les œuvres qui nous ont le plus marqués :

Le solo pour violoncelle d’Eric Montalbetti est très dissonant, à la limite de la lancinance. On ressent une plainte exprimée par cette musique.

L’extrait de Mechanic Fantasy de Jean-Baptiste Robin est très rythmé, et offre des sonorités originales et surprenantes, notamment grâce à l’emploi de l’orgue. Le tempo est très marqué, produisant un effet mécanique.

Trio del sogno e del gabbiano est une musique angoissante, troublante, oppressante, renvoyant un sentiment de doute.

 

BERTRAND Maud, KRETZ Théophane et KRIEGEL Augustin.

 

 

Chers lecteurs, nous vous présentons l’un des participants du prix des compositeurs que certains d’entre nous ont rencontré en février 2018. Il s’agit de Brice Pauset, qui a présenté son œuvre : La Belle au bois dormant.

Brice Pauset s’est inspiré dans son œuvre du conte des frères Grimm « La Belle au bois dormant ». Cette histoire l’intéresse particulièrement, car il souhaite illustrer musicalement la monotonie du sommeil de la princesse et du palais. En effet, il semble, au premier abord, impossible d’associer une musicalité à un vide. Ce défi a été relevé par le compositeur. Son œuvre comporte deux chœurs séparés provoquant un effet de stéréo, un quatuor à cordes mis en valeur par l’agencement de la scène, et un orchestre symphonique. L’auteur se plaît à créer des sons dissonants. Il exploite les possibilités des instruments autant que possible, ce qui implique la production de sons nouveaux et surprenants.

 

BARROU Claire-Sophie

ANDRIANAIVO Ny Avo

SCRIVENER Elias

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *